19 septembre 2021

LA PLATE FORME DES DROITS DES FEMMES COMMERÇANTES TRANSFRONTALIERES HAUSSE LA VOIX

Le jeudi 09 juillet 2020 s’est tenue à Lomé une réunion de plaidoyer des femmes commerçantes transfrontalières, le ministère chargé du commerce et les structures de gestion des frontières pour présenter le document de plaidoyer qu’elles ont élaboré grâce à l’accompagnement d’Assistance Plus Togo. L’objectif de Cette réunion de plaidoyer avec le ministère chargé du commerce et les structures de gestion des frontières est de concrétiser les décisions de changement de comportement.

Les femmes commerçantes transfrontalières, dans la présentation du document de plaidoyer ont demandé ce qui suit : « Installer des points focaux au niveau des trois frontières (Aflao, Hillacondji et Cinkassé) ; créer des postes de contrôle spécifiquement dédier aux femmes et tenues par les femmes pour limiter le harcèlement sexuel auxquels elles sont confrontées. Sensibiliser les usagers de frontières pour le bon sens et le civisme ; accompagner les femmes commerçantes transfrontalières afin pour l’acquisition des documents de voyage ». Les femmes commerçantes transfrontalières demandent aux ministères et Autorités Administratives de prendre des mesures adéquates afin d’alléger les tracasseries aux niveaux des frontières ; de ce fait   la représentante du ministère de la santé a dit que le plaidoyer était la bienvenue et demande ensuite à l’A-P Togo de les inviter lors des prochaines séances de réunion pour leurs permettre de sensibiliser d’avantage les femmes commerçantes transfrontalières surtout dans le processus de l’obtention de carnet jaune qui est nécessaire pour la traversée des frontières. La représentante du ministère de la sécurité par son intervention invite les femmes commerçantes transfrontalières à rester en groupement pour mieux se  faire s’entendre et approché les services en charge des frontières pour plus d’information afin d’être en règle (avoir les documents nécessaires pour faire le commerce transfrontalier). Les femmes commerçantes transfrontalières remercient Assistance Plus Togo leur accompagnement dans leur démarche et les Autorités pour avoir accepté de recevoir leur plaidoyer.  

Notons que l’A-P Togo qui œuvre pour l’épanouissement de la femme togolaise, a pour partenaire financier AWDF.

Photo de famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.